Quelle marque de piano choisir (2)? Où acheter son piano?

Pour prolonger le premier article sur les différentes marques de piano, sachez que ces conseils restent indicatifs, j’insiste sur le fait qu’il faut aller tester son piano.

Il m’est en effet arrivé de jouer sur des Steinway qui avaient très mal vieilli et sur des Yamaha surprenants. La marque n’est donc pas une garantie infaillible de qualité, même si elle permet d’éviter de grandes « surprises ».

J’ai oublié de citer la marque « Seiler » pour les pianos allemands, dont la fourchette de prix est beaucoup plus basse que les autres rolls allemandes.

J’ai également oublié de dire que certains pianos Kawaï en valent vraiment la peine, même si les pianos asiatiques, en général, n’ont pas la chaleur, la rondeur, le moelleux d’un piano européen.

A Paris, il y a beaucoup de bons magasins de piano. Voici une sélection (je ne suis sponsorisée par personne).

A Bastille, vous avez Paul Beuscher qui a plusieurs magasins dans la même rue. Pas mal pour commencer à se faire une idée, même si, à mon sens, leur offre est trop formatée (beaucoup trop de Yamaha…). Ils ont une grande librairie musicale, ce qui vous permettra de trouver facilement vos partitions.

En face de Paul Beuscher, un petit magasin qui ne paie pas de mine, mais qui contient de vraies perles : Pianos Beaumarchais. Beaucoup de pianos d’occasion, choisis avec goût, le patron étant un vrai connaisseur. Il dispose d’une annexe 2 rues plus loin contenant de magnifiques pianos à queue. De nombreux points forts : la diversité des marques, des pianos qui ont une vraie identité, un renouvellement de l’offre en fonction des arrivages.

Dans le 8ème, Piano international est un paradis pour pianistes, puisque c’est un des centres Bechstein de Paris…autant dire qu’il contient des bijoux. Une visite pour rêver, flâner, ou acheter les yeux fermés (si vous le pouvez). PS: j’ai entendu dire que certains vendeurs n’étaient pas agréables…je n’y suis pas retournée depuis un moment, à vérifier donc.

Pianos Daudé, dans le 17ème, un très bel endroit pour acheter son piano, avec des pianos de choix. C’est là que j’ai trouvé mon Pleyel et je ne suis pas déçue. Le vendeur est d’ailleurs très commerçant (et souple), ce qui ne gâche rien.

Le Centre Chopin dans le 20ème, un endroit pour essayer de nombreux pianos, en toute tranquillité. A ma dernière visite, il y avait beaucoup de Yamaha à mon goût, mais aussi des Seiler, des marques allemandes et quelques Steinway (à savourer).

Bon achat!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>