Pourquoi faire du piano ?

 

Passer chaque semaine plusieurs heures (bon allez, plusieurs minutes) derrière son instrument, s’astreindre à une certaine régularité alors qu’il serait si tentant de regarder un match de foot à la télé, se faire couler un bon bain, regarder Castle ou Esprits Criminels….A QUOI BON??

 

La fin du monde n’est pas pour tout de suite, alors en cette fin d’année, pourquoi ne pas prendre une bonne résolution pour 2013?

 

A l’appui, dix bonnes raisons de commencer le piano :

 

 

  1. « Piano »: terme italien signifiant « doux ». La beauté du son d’un piano n’étant plus à prouver (étant donné son succès intersidéral), alors pourquoi ne pas s’envelopper de douceur chaque semaine, dans ce monde de brutes?

  2. Le piano n’est pas une activité « rentable ». Vous pouvez vous fixer des objectifs, mais qu’elle n’est pas ma joie de vous dire que la pratique de cet instrument échappe à toute logique capitaliste! Vous investirez du temps (et de l’argent) pour une pratique qui, à première vue, peut être jugée inutile, si ce n’est pour émoustiller de temps en temps les oreilles d’amateurs plus ou moins éclairés (et les vôtres). C’est là tout l’intérêt de cette pratique : apprendre dans un but désintéressé, pour grandir sans courir tout le temps, s’épanouir sans consommer à tous bouts de champs, découvrir des terres inconnues. Mais oui, c’est possible!

  3. Apprendre à jouer, c’est aussi être au contact de l’humain, dans une relation avec soi et avec l’autre (le prof). Personnellement, à l’heure des écrans qui pullulent un peu partout, j’aime l’idée de pouvoir échanger avec autre chose qu’une vidéo, une boîte vocale ou un prof qui vous prodiguera ses conseils via internet.

  4. Echapper à la surdité n’est pas la moindre des motivations. Oui, l’oreille a besoin d’être éduquée. Cela éviterait peut-être d’ailleurs d’entendre en boucle à la radio des M.Pokora ou des Amel Bent (je dis ça alors qu’elle a l’air sympa, en plus). Elargir votre horizon sonore, ça peut toujours servir à enrichir votre perception de la vie.

  5. Découvrir d’immenses compositeurs, non pas pour sacraliser tout ce qui a été fait avant, mais aussi pour apprendre à reconnaître, dans la jungle musicale actuelle, ceux qui en valent la peine. 

  6. Se créer une bulle chaque semaine, un moment pour soi. Une heure, c’est pas grand chose et pourtant, ça peut faire un bien fou. Combien de temps s’accorde-t-on réellement chaque semaine, surtout lorsqu’on travaille, qu’on s’occupe des enfants, de la litière du chat et des réunions de copropriétaires?

  7. Ça rend intelligent. Oui, c’est scientifiquement prouvé. Etant une fanatique d’Arte, j’ai souvent vu des documentaires montrant que la musique était l’activité qui sollicitait le plus le cerveau. Pratique pour se détendre après une journée de travail, car justement, vous oublierez tout le reste.

  8. Ma transition est toute trouvée. Le piano est un formidable antidépresseur. Sachant la consommation qu’on en fait en France, ça peut être utile de se « soigner » autrement, si tant est qu’on en ait besoin.

  9. Apprendre à apprendre. En pratiquant un instrument, vous verrez que comme n’importe quel enfant qui commence, on gagne en autonomie, en capacité à évoluer, affronter les obstacles, trouver des solutions (tout cela, sous l’oeil normalement bienveillant du prof). Ce n’est pas rien pour la confiance en soi. Ça peut même avoir des répercussions dans d’autres domaines de votre vie.

  10. Le piano permet de renouer avec votre créativité. Rappelez-vous, le petit enfant de 5 ans que vous étiez…à l’époque, vous badigeonniez sans complexe des feuilles blanches avec vos doigts couverts de peinture, vous faisiez des bonhommes grassouillets avec de la pâte à modeler, vous chantiez dès qu’on vous le demandait (ou pas), vous construisiez des cabanes dans votre jardin…j’ai envie de vous demander, une larme perlant au coin de mon oeil : qu’est devenu le petit enfant qui était en vous?

 

Si avec tout ça, je ne vous ai pas convaincu, eh bien faites de la flûte!

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>