Corps et âme

 

 

 

 

 

Les amoureux de la musique, du piano et des romans initiatiques devraient être séduits par cette très belle histoire d’apprentissage, bien écrite, même si la facture reste classique.

On y suit pas à pas le destin d’un jeune enfant prodige, né dans les bas-fonds de New York à la fin des années 1930, sur fond de deuxième guerre mondiale  et de chasse aux communistes (même si cette toile de fond pénètre assez peu l’univers du jeune musicien).

Un destin hors-normes, nourri de rencontres décisives qui l’éloigneront peu à peu d’une mère absente et alcoolique…Le jeune Claude trouvera dans la figure de Weisfeld, propriétaire du magasin de musique des environs, un vrai père de subtitution puisque ce dernier prendra en charge son éducation musicale et le propulsera au sommet.

Un passionnant roman de formation, avec des questionnements d’ordre musicologique (sur le dodécaphonisme et la musique sérielle, notamment), une réflexion sur le sens artistique, le don,  la carrière musicale, la quête des origines.

Avec, à la clef, une très belle histoire d’amour…

Mais je n’en dirai pas plus. Juste deux extraits:

« Vous devez comprendre que la tonalité n’est rien de plus que la manière dont nous avons été formés à entendre. Assonances et dissonances ne sont, en un sens, qu’une question de mode. Rien de plus. Nous avons été conditionnés à la tonalité, la nouvelle musique peut nous en déconditionner. Un jour, lorsqu’une musique plus large, plus pure, aura ouvert nos oreilles, nous entendrons différemment. (…) Je vous guiderai hors de vos préjugés tonaux, vers un monde entièrement nouveau. Le monde de l’avenir. »

« Son intuition lui soufflait que ce compartimentage était une bonne chose, qu’il lui permettait de protéger la source la plus précieuse, la plus intime de la seule force qu’il possédât, la musique. Ce n’était qu’avec la musique, baigné en elle, qu’il se sentait vraiment en sécurité. Elle seule avait le pouvoir de le sortir de lui-même, de le soulager de son propre fardeau. »

Un roman de 700 pages qui se lit étrangement facilement, pour peu que l’on ait quelques notions de musique…Lisez donc!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>